Conseil n°3: Mettez de la couleur dans votre assiette

Conseil n°3: Mettez de la couleur dans votre assiette

Couleurs variées = diversité et équilibre des polyphénols anti-oxydants et anti-inflammatoires

Framboise, orange, épinards, betterave, poivron, tomate, carotte, cannelle, curry, curcuma, safran… à vous de composer !

La couleur d’un aliments donne une indication sur sa composition:

  • le rouge pour un apport en lycopène, anthocyane, vitamine A et C
  • le vert pour un apport en lutéine, zéaxanthine et bêta-carotène
  • le violet pour un apport en resvératrol et anthocyane
  • le jaune et l’orange pour un apport en bêta-carotène
  • le blanc pour un appport en  anthoxanthine

Ainsi, les fruits et légumes rouges ont un bon pouvoir antioxydant. Ils permettent grâce notamment au lycopène de diminuer le risque de certains cancers (cancer du poumon en particulier). Les jaunes-orangés stimulent la production de mélanine, donnant ainsi un teint lumineux et augmentent les défenses immunitaires. Les légumes verts quant à eux réduisent les troubles de la vision liés à l’âge (dégénérescence maculaire), diminuent également le risque d’apparition de certains cancers et améliorent la fonction cardio-vasculaire (Journal of the National Cancer Institute). Les violets contiennent des anthocyanes qui aident à renforcer la mémoire et protège les artères et le cœur. Les anthoxanthines des légumes blancs sont quant à eux de puissants anti-inflammatoires!

Manger coloré (ET naturel!) permet donc d’apporter une large palette d’anti-oxydants qui permettront le bon fonctionnement de notre organisme.  Sans compter qu’une assiette avec plein de couleurs est beaucoup plus appétissante…

A  noter également que les polyphénols issus de leur matrice originelle sont toujours plus efficaces que sous forme de compléments alimentaires. Ce qui signifie par exemple que le bétacarotène est plus efficace quand il est consommé par l’intermédiaire d’une salade de carottes que par une gélule!

Laisser un commentaire